La redevance incitative est une nouvelle façon de financer la collecte et le traitement des déchets de l’île. Plus juste, plus responsabilisante, elle permet de prendre en compte la production réelle de déchets par les foyers.

Qu’est-ce que ça change ?

2_RI_1 questce que ca change

 

La gestion des déchets sur notre territoire insulaire intègre les enjeux de développement durable. Pour les élus, cette politique locale répond aux obligations réglementaires et techniques départementales, nationales et européennes, à une volonté de maîtrise des coûts et à un souci d’amélioration continue de la qualité de service pour l’ensemble des usagers.

Avec le passage à la redevance initiative, le mode de financement du service de gestion des déchets et le mode de collecte des ordures ménagères change. Jusqu’en 2019, le financement du service de collecte et de traitement des déchets ménagers se faisait via la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM), associée à la taxe foncière. Cette taxe est calculée selon les caractéristiques du logement, sans rapport avec la quantité de déchets produits.

Le passage à la redevance incitative permet de payer le prix juste, c’est-à-dire en fonction de ce qui est jeté, à l’image des consommations d’eau ou d’énergie. Cette tarification incite à réduire sa quantité de déchets et à mieux trier.
En Vendée, plus de 45% de la population est déjà concernée par ce système, souhaité par les instances européennes, nationales et locales.